Un peu de Sucre à Potosi : Bienvenue en Bolivie

Publié le par Las Bananas Chicas

Adieu Argentine, place à la Bolivie !

Contre toute attente, la frontière argento-bolivienne fut franchie très rapidement. Ce fut une autre histoire pour arriver à prendre notre bus : 50 minutes de marche avec nos sacs de 20 kg sur le dos, 5 heures d’attente tout cela à cause d’une grève « blocus », bref, bienvenue en Bolivie ;)

Changement d’environnement radical : nous voilà 50 ans en arrière, femmes en costumes traditionnelles qui plient sous le poids de leur enfant ou de leur marchandise,  villages rustiques et commodités rudimentaires.

Notre première ville bolivienne fut Potosi, ville la plus haute du monde, 4090 mètres d'altitude ! Il ne fait pas très froid mais en contrepartie, trois marches grimpées nous donnent l’impression de monter dix étages… 

Potosi-Sucre 2768

 

Potosi-Sucre 1052


Potosi-Sucre 0007


Potosi-Sucre 0022


Potosi-Sucre 2796

Potosi est une ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO avec la particularité d’être une ville minière. Ses mines d'argents ont pu faire sa renommée au XVIIème siècle et sont aujourd'hui le lieu de travail de près de 15 000 hommes.

Potosi-Sucre 2867

 

Nous avons eu l’opportunité de visiter une mine toujours en activité. Dans le noir absolu, avec pour seule lumière notre lampe frontale – unique lumière que ces hommes voient durant la journée-, nous sommes descendues avec un couple de Français, à 150 mètres en dessous du sol. Une impression de vivre Germinal en direct. C’est les bras chargés de cadeaux (coca, alcool, dynamite, cigarette, soda…), que nous avons déambulé dans les longs tunnels étroits boueux, peu respirables, mille fois plus trouées que le gruyère le plus aéré (jusqu’à 17 Niveaux).  Tantôt le silence total, tantôt les bruits d'explosion des bâtons de dynamite ou de marteau-piqueurs ont rythmé notre visite. La visite a été menée par un ancien travailleur de la mine, toujours « compagnon » des mineurs en activité. Son approche fut des plus réaliste et humaine et nous a permis au final d’en profiter et de comprendre le quotidien à peine croyable de cette centaine de boliviens. Nous avons également fait la connaissance d’« El Tio », déité protectrice des mineurs à qui ces derniers offrent des feuilles de coca et des cigarettes.

Potosi-Sucre 2826

 

Potosi-Sucre 2833


P1020075


P1020084


P1020094


P1020107

 

S’est joint à notre visite de Potosi, la découverte du « Convento Santa Teresa » de l’ordre des Carmélites du 17ème siècle. Au-delà des peintures baroques de l’époque, c’est essentiellement grâce à « Gris » – notre guide au couvent- que la visite qui aurait pu être austère, fut d’enfer ;) ! 

Potosi-Sucre 0045 


Potosi-Sucre 0067

 

Potosi-Sucre 0073

 

Et puis, de nouvelles trouvailles culinaires : la k'arapulca (soupe épaisse ou l'on immerge une pierre bouillante pour éviter qu'elle refroidisse) et notre premier steak de Lama  ! 

Potosi-Sucre 2857


Ayant notre quota de bus Sud-américains, nous avons préféré opter pour la solution Jacky-Taxi pour rejoindre la ville de Sucre : une voiture tunning, 150 km/h en moyenne, et la musique dance- Bolivianos ! 

La cité blanche, également classée au patrimoine mondial de l'UNESCO où l’on peut admirer de jolies bâtisses coloniales ainsi que de très belles églises et cathédrales baroques. 

Potosi-Sucre 0165


Potosi-Sucre 0164


Journée à base de balade, visite, farniente à la terrasse du Mirador et de repas au marché local.

Potosi-Sucre 0174


Potosi-Sucre 0182


Potosi-Sucre 2936

 

Marché local, où nous nous sommes régalées de jus de fruits frais et de salades de fruits au yaourt qui ont permis de compenser un peu les plâtrées de féculents préparées par les mamita au comédor (restaurant local au sein du marché)…Plâtrée, c’est-à-dire il est commun de trouver dans la même assiette des lentilles, pommes de terre, riz, pâtes, maïs, accompagnés de sauce, tout ça pour un prix dérisoire. 

Potosi-Sucre 2901

 

Potosi-Sucre 2881


Potosi-Sucre 0127


Potosi-Sucre 0153


Potosi-Sucre 2788


Potosi-Sucre 2845


Potosi-Sucre 0109


Potosi-Sucre 2857


Potosi-Sucre 0182

 

Découverte suivi par la région Ouest de Sucre, les villages Jalq’a notamment Chaunaca et Potolo qui abritent une population rurale vivant de la production du tissage et des cultures céréalières. Nous avons eu l’occasion de pénétrer dans la maisonnette d’une des tisserandes traditionnelle, abritant famille et animaux de la ferme au même endroit. Et pour la première fois, le sentiment embarrassant de n’être vu que comme le « Gringo » occidental, porte-monnaie ambulant. L’histoire en témoigne, les villages Jalq’a n’ont jamais été envahis par les conquistadors espagnols. 

Potosi-Sucre 2945

 

Potosi-Sucre 2954

 

Potosi-Sucre 2969

 

Potosi-Sucre 2984

 

Potosi-Sucre 0223

 

Potosi-Sucre 2986

 

Après le Sucré, voici le salé : Rdv au  « dessert » Uyuni !

 

Chers lecteurs assidus, veuillez nous excuser pour l’attente occasionnée, notre équipe technique a taché de faire le nécessaire. Pour contenter votre impatience et satisfaire votre soif de nos aventures, nous avons dû attendre la connexion Péruvienne. En effet, la Bolivie fonctionne toujours avec AOL 1998 ;)

 

A tres vite, pour la suite !

 

Las Bananas Cliqu’

Publié dans Avril

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
<br /> Coucou le filles!Bravo toujours et encore pour vos photos sympa comme tout!<br /> <br /> <br /> Les couleurs du ciel ,des légumes ,des fruits,des costumes nous apportent plein de bonheur!Vous êtes parfaites en apprenti mineurs !je pense que j'aurais etouffé!!!!<br /> <br /> <br /> Continuez bien,on vous embrasse très fort,<br /> <br /> <br /> B&B<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Coucou !<br /> <br /> <br /> Heureuses de savoir que notre blog porte ses fruits ;)<br /> <br /> <br /> La suite de l'aventure se passe bien !<br /> <br /> <br /> Je vous embrasse fort fort<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> enfin l'article tant attendu!!! ça fait plaisir d'avoir de vos nouvelles et de découvrir la suite de vos aventures...<br /> on retrouve bien les tenues typiques boliviennes, bien colorées. c'est dépaysant!<br /> super l'expérience dans la mine, ça devait être intéressant et impressionnant!<br /> et la jungle? c'est le prochain article?<br />  <br /> gros bisous et à très vite pour de nouvelles news<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Coucou Steph !<br /> <br /> <br /> Et oui le temps nous manque pour l'écriture ! Ainsi que la connexion ;)<br /> <br /> <br /> Pour la jungle, il va falloir attendre encore un peu ;)<br /> <br /> <br /> Tout plein de bisou s ;)<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Canon les filles...! vous vendez du rêve!<br /> <br /> <br /> Profitez bien...!!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
C
<br /> Holla les chicas,<br /> <br /> <br /> Encore une fois je tombe sous le charme de vos photos. Avec la Bolivie ce sont les couleurs et les saveurs qui nous emportent. Je comprends que vous ayez eu un coup de coeur pour ce pays.<br /> Certaines recettes sont alléchantes, essayez de nous en rapporter ! Vous êtes magnifiques en tenue de mineurs. Bravo et continuez à nous enchanter. Je vous embrasse. Cécile<br />
Répondre
L
<br /> <br /> Coucou Mounette, <br /> <br /> <br /> Merci pour ce commentaire,<br /> <br /> <br /> Nous notons les recettes pour les refaire en France,<br /> <br /> <br /> Nous ferons au max pour vous faire vivre la suite des aventures colorées bolivienne,<br /> <br /> <br /> Je t'embrasse fort fort<br /> <br /> <br /> <br />